X

Accueil Historique Plan et carte souvenirs Photos Recettes La plaque Nouvelles Aïn-makhlouf aujourd'hui voyage à Aïn Makhlouf Liens Les regroupements courrier
 

 

 

   Aîn-Makhlouf aujourd'hui  

 

 

    Les tableaux de Chédia    cliquez ici

    Les gravures rupestres de Khenguet Lahdjar De nouvelles photos : station préhistorique, site de la Kalaa Bouguetfane,,,
    La flore à Rénier  les paysages autour d'Aïn Makhlouf   Aïn Trab

    l'eau de Rénier                     

le marché
 Ramadan

 

     Ramadan
 
 
Lakhdar nous donne des informations concernant le Ramadan qui est un temps important pour les musulmans.
 
       3 juin 2016
       Le mois de Ramadan avance à grands pas, car cette année hégirienne, il commencera le 6 ou 7 juin prochain, c'est-à-dire lundi ou mardi, selon la vision du croissant lunaire qui sera scruté le soir de dimanche 29 du mois de Chaabane 1437 correspondant au 5 juin 2016. Actuellement, nous sommes en train de procéder aux préparatifs pour accueillir cet important "invité", notamment l'achat du "frik", de la coriandre et du céleri pour faire la "chorba», plat quotidien incontournable tout au long de ce mois sacré.
Je vous communiquerai plus de détails au sujet du Ramadan dans un prochain envoi.
 
        10 juin 2016
 
       Comme je vous l'ai promis la semaine passée, voici quelques précisions sur la pratique du culte de l'abstinence chez nous et par conséquent chez tous les Musulmans.
La Commission chargée de scruter la naissance du croissant lunaire a annoncé le soir du 5 juin dernier que le début du mois de Ramadan pour cette année 2016 (1437  H) sera le lendemain, c'est-à-dire le 6 juin 2016.
Le Ramadan (9ème mois de l'année hégirienne) consiste donc à s'abstenir de manger ,de boire, de fumer et d'entretenir des relations sexuelles de l'aube (fajr) jusqu'au coucher du soleil (maghrib).Au premier jour de ce mois, l'aube pointait à 03 h 30 et le coucher du soleil à 19 h 50(heure locale),c'est-à-dire GMT+1.En somme ,près de 17 h de jeûne!!!
Toutefois, les malades, les voyageurs, les femmes en cycle menstruel ou ayant accouché peuvent différer leur jeûne  à une date ultérieure. Les malades chroniques et les vieilles personnes sont exemptés de cette obligation, mais en contrepartie, ils doivent nourrir un nécessiteux pour chaque jour manqué.
C'est un mois de piété, de ferveur et d'absolution des péchés. Il comporte en sa dernière décade une nuit appelée "La Nuit du Destin" (Lailatou-el Qadr), surtout les nuits impaires (21, 23, 25, 27 ou 29).En valeur, elle dépasse mille mois.
En plus des cinq prières quotidiennes obligatoires, il est fortement recommandé pour le croyant d'accomplir des prières surérogatoires après celle du crépuscule et en groupe derrière un imam. Elles sont généralement au nombre de huit et sont appelées "tarawih".
Il y a tellement de choses à dire sur le Ramadan. Aussi, je vous propose de consulter Wikipédia pour plus de détails sur ce sujet et je reste à votre entière disposition pour répondre à d'autres questions éventuelles.
Bien à vous et à tous vos proches.
Lakhdar. 
 
  12 juin 2016
 
Merci Lakhdar pour toutes ces informations qui ne sont pas  nouvelles pour moi qui ai habité 17 ans ½  en Algérie. Par ailleurs, il y a 25 ans, j’ai suivi pendant une année un séminaire qui portait sur toutes les religions.  J’ai trouvé très intéressantes  ces conférences données par des spécialistes de chaque religion. Elles m’ont permis de me faire une idée globale et de relativiser les choses. J’ai ensuite fait en 2004 le chemin de Compostelle , 1600 km à pied avec le sac à dos et juste le minimum vital. Sur ce chemin spirituel  j’ai rencontré des gens de tous horizons et de plusieurs religions avec lesquels j’ai eu des discussions passionnantes. J’ai ainsi pu parfaire mon jugement et discerner l’essentiel en toutes choses.
En ce qui concerne le Ramadan , c’est sûr que cela doit être très fatigant surtout pour les personnes qui travaillent toute la journée sur des chantiers en plein air ! Mais comme le corps possède de remarquables facultés d’adaptation, je pense qu’au bout d’une semaine il doit être habitué à ce nouveau régime. Reste ensuite un nouvel effort pour revenir à la normale !
 
Bon courage et bien à vous .
 
Sabine

 

Lakhdar 13
 
 Ain-Makhlouf,le 12 Ramadan 1437 correspondant au 17 Juin 2016.
 
Bonsoir Sabine,
 
Je profite de l'occasion pour vous annoncer du nouveau à Ain-Makhlouf.
En effet, dès le début du mois de Ramadan, on a procédé à l'inauguration de la nouvelle Mosquée du centre du village en face de la poste, car l'ancienne que vous connaissiez et que vous aviez photographiée pendant votre voyage à Ain-Makhlouf n'existe plus.
Elle a été complètement démolie il y a environ cinq ans, puis reconstruite de nouveau et c'est une Mosquée new-look qui remplace l'ancienne.
 L'opération de reconstruction a coûté à peu près 8,5 milliards de centimes algériens, soit 850 mille euros environ. La plupart des fonds utilisés pour réaliser ce projet proviennent de dons. Pour avoir une idée de cette Mosquée, je joins quelques photos à ce message.   
Par ailleurs, je joins également deux photos d’échantillons de "frik": l'un représentant la matière première (blé dur vert) et l'autre le produit fini prêt à l'emploi.
 A propos, avez-vous goûté la chorba au frik? Si oui, qu’en dites-vous?
Bien à vous.
Lakhdar.
 

 

Nouvelle Mosquée

 

 

Frik brut                                                                Frik produit fini

 

Le 21 juin 2016
Bonjour  Lakhdar,
 
Je vois que vous êtes content de cette nouvelle mosquée, je suppose que l’ancienne était devenue trop petite…J’avais photographié cette dernière lors de mon passage parce que les cigognes avaient niché sur le minaret ! Et finalement j’ai bien fait, cela fait un souvenir de la mosquée que j’ai connue  et qui m’était familière car placée au bout de ma rue. Priez bien pour la paix dans le monde parce qu’il en a bien besoin ce pauvre monde ! Bonne fin de Ramadan.
 
Non je ne me souviens pas d’avoir mangé de la chorba au frik . Par contre mon oncle mangeait du blé dur vert, je pense que cela devait être du frik à l’état brut.
Bien à vous et à tous les vôtres.
 
Sabine

 

 

Ali Daas donne des informations complémentaires concernant le déroulement du Ramadan.

 

 Ain-Makhlouf, le 19 juin 2016.

 

Bonsoir Sabine,

 

Comme vous le savez, nous sommes en plein mois de Ramadan et aujourd'hui c'est le 14 ème  jour de ce mois sacré et donc c'est la veille du 15ème jour .Autrement dit, la moitié (nasfia) et chez nous cet évènement a un caractère festif, tout comme la veille du 27ème jour, supposé être la Nuit du Destin.
En ces deux occasions, on prépare un repas spécial en plus de la chorba traditionnelle au frik. Ainsi, nous avons le choix entre le couscous que vous connaissez bien et la "chakhchoukha"(à ne pas confondre avec la "chekchouka" citée dans la rubrique «Recettes" du site). Je ne sais pas si vous connaissez ce plat qui est préparé à partir d'une galette très mince à demi cuite et qu'on émiette en petits morceaux ,puis on la fait mijoter dans la sauce avec la viande. Peut-être que vous l'aviez vue chez les familles que vous aviez côtoyées à Rénier, notamment Mme Cherifa, la mère d'Abdelaziz. La chakhchoukha est très prisée aussi durant les autres fêtes musulmanes telles que les deux Aïds, l'Achoura et le Mouloud.
Pendant ce mois aussi, nous avons vécu un autre évènement majeur, en l'occurrence l'ouverture de notre Mosquée qui nous a beaucoup manquée après plus de cinq ans de travaux de reconstruction. Certes, il y a deux autres Mosquées à Aïn-Makhlouf mais elles sont assez loin des habitants du centre du village comme moi. Donc, on est pleinement satisfaits de ce lieu de culte surtout pendant le Ramadan où la récompense des bonnes actions se voit multipliée.
 
Bien à vous.
 
Ali.

 

Le 21 juin 2016
 
Bonjour Ali,
 
Merci pour toutes ces informations. J’ai mangé de la "chakhchoukha" autrefois et il se pourrait bien que ce soit Fathma la grand-mère d’Abdelaziz qui l’avait cuisinée. Elle faisait également un couscous délicieux, le vrai couscous qu’elle roulait elle-même. C’était un régal, je n’en ai jamais mangé de meilleur.
Je vois que vous êtes heureux d’avoir retrouvé  un nouveau lieu de culte près de chez vous. C’est mieux en effet. Aïn Makhlouf  est vraiment grand  maintenant, rien à voir avec le Rénier que j’ai connu !
 
Bonne fin de Ramadan et bien à vous et à tous les vôtres.
 
Sabine

 

 

 

 

 

 

    Grâce à  notre voyage d'avril 2006 nous sommes allés à la rencontre de Renier et de ses habitants. Et nous avons décrit notre émotion en retrouvant les amis que nous avons laissés et la terre de notre enfance . Nous avons aussi trouvé une ville nouvelle, Aïn-Makhlouf. C'est cette ville dont nous souhaiterions parler dans cette page. Nous savons maintenant compter sur des habitants qui pourraient être nos correspondants pour nous présenter Aîn-Makhlouf : sa population, ses structures, son administration, ses réalisations, ses projets, bref ce qui en fait la réalité aujourd'hui. Cette page leur est ouverte.

 

 

 

 


Le  19 mars 2016

Bonjour Lakhdar,
  
Je reviens à l'eau d' Aïn Makhlouf qui est si bonne . Est-ce que des analyses ont été faites? Peut-être a-t-elle des vertus thérapeutiques ?
Dans ce cas ce serait une mine d'or pour le village . De nombreuses villes en France exploitent les vertus de leur eau et sont des centres de cure reconnus pour  soigner ou soulager certaines maladies ... Une manne pour la population.
 
Mr Halisse m'avait parlé d' une conduite de gaz qui devait passer près du village et ainsi assurer des revenus à la commune.
 Qu'en est-il de ce projet ?
 
Bien à vous et à tous les vôtres.
 
Sabine 

 

 Le  21/03/2016

Bonsoir Sabine,

Pour l'eau d’Ain-Tafira, comme on se plaît à l'appeler ici, elle a fait effectivement l'objet d'analyses physico-chimiques pour la première fois au milieu des années 80, plus précisément en 1984 ,par la société espagnole "SAMO" qui avait la charge de construire le premier collège d'enseignement moyen (C.E.M.) .Aujourd'hui il y en a trois . Les résultats avaient indiqué à l'époque son caractère thérapeutique.

En effet, c'est une eau légère qui ne contient pas ou peu de calcaire .Aussi, elle convient bien

à ceux qui ont des problèmes de reins (calculs).Lorsqu'on boit de cette eau ,on en redemande et c'est ce qui fait sa notoriété .A noter que d'autres analyses ont été faites par la suite par les services de l'hygiène et de la santé de la commune d'Ain-Makhlouf et elles ont donné les mêmes résultats.

Pour ce qui est de la conduite de gaz qui passe tout près de notre village, ça fait partie du projet GALSI (acronyme pour Gazoduc ALgérie Sardaigne Italie)qui devra alimenter l'Europe en gaz naturel d'une quantité d'environ 8 milliards de mètres cubes par an sur une distance de 1500 km à partir du champ gazier de Hassi R'mel dans le Sahara algérien en passant par El-Kala ,à l'est d'Annaba ,puis traversant La Méditerranée jusqu'à l’Île de la Sardaigne, ensuite reprenant encore une fois la mer pour atteindre enfin l'Italie ,puis l'Europe. Son entrée en service était programmée en 2014, mais les retards et les interrogations sur sa rentabilité économique ont mis le projet en veille.

Le coût des travaux est évalué à 2 milliards d'euros. Avec la crise économique et la politique d'austérité, ce projet n'est pas prêt d’être relancé pour le moment.

 

Bien à vous tous.

Lakhdar.   

 

 

Aïn Makhlouf  le 8 mars 2016
 
 
 
 
 
Bonsoir Sabine,
 
Comme je vous l'avais promis dans un message précédent, voici une photo relativement ancienne que nous avons prise à la place du marché que nous  appelons ici souk qui est devenu aujourd'hui le siège de la nouvelle poste depuis 1978 environ, car les travaux avaient commencé en 1976.
Cette photo date de l'hiver 1970 et on y voit de gauche à droite: Bouzid  Amamra, actuellement notaire à Constantine; Abdelaziz Halisse, enseignant à l'Université d'Annaba; Lakhdar Sellaoui  ,ingénieur agronome à la retraite; Abdelouahab Kerdouci, décédé en janvier 2000 et au premier plan Mohamed Sellaoui, mon frère cadet qui est âgé aujourd'hui de 54 ans et technicien de  l'agriculture de son état.
A l’époque, nous avions entre 8 ans pour le plus jeune (mon frère) et 18 ans pour le plus âgé(Abdelaziz).
Au deuxième plan, on remarque la tente (khaima) du fameux marchand de beignets (sfendj ou f'tair), comme on les appelle chez nous et qui n'est autre que Mr Boumendjel, venant de Oued-Zénati et dont la zlabia était très prisée durant plusieurs années.
J'étais très touché pour vos compliments qui m'ont vraiment encensé. Merci beaucoup.
Dans un prochain message, je vous raconterai en détail mon cursus scolaire et Universitaire, ainsi que le parcours professionnel. 
Au revoir et à bientôt.
Bien à vous et à tous vos proches.
Lakhdar.
 
Six-fours le 14 mars 2016
 
Bonjour Lakhdar,
Je me souviens très bien de cette tente ! Ce marché,  le samedi , était une vraie fête !...J’aimais beaucoup y aller. Mon oncle Joseph se régalait avec les brochettes et nous, les enfants,  avec les zlabias et les beignets.
 En 2006 quand je suis venue j’avais choisi  un samedi exprès pour retrouver l’ambiance du marché et je dois dire que j’ai été un peu déçue de ne pas le retrouver sur la place où il se trouvait autrefois …Mais la poste est très jolie !
Sur la photo vous citez un Kerdouci , serait-il de la famille du Kerdouci qui a écrit plusieurs fois sur le site et qui vit en Hongrie ? Il a été le premier à écrire et à apporter des informations sur Renier. Le village lui manquait beaucoup et il m’avait dit une chose qui m’avait touchée, il était exilé comme moi !
 Je n’ai plus de ses nouvelles depuis longtemps. En avez-vous,-vous ?
 
Portez-vous bien !
 
27 février 2016                                      

Merci à Lakhdar pour ce message très intéressant reçu le 26 février 2016, message qui nous parle d’Aïn Makhlouf aujourd’hui.

La zlabia était ma pâtisserie préférée avec le rfiss (orthographe ?)

 Est-ce que cette source était déjà connue du temps des Tavéra ?

 Merci également à Lakhdar pour les corrections et les additifs qu’il a envoyés concernant la rubrique « historique ». Il a été aidé pour ce faire par Mrs Ali Daas, Abdelhamid Bentalha et Abdelkrim Benakhla que nous remercions également  très sincèrement.

Sabine

 

 


 

Bonsoir Sabine,
Aujourd’hui, je vais vous parler un peu de la vocation actuelle d'Ain-Makhlouf.
Outre ses caractéristiques agro-pastorales, notre commune est réputée pour deux choses:
Son eau et sa zlabia.
*Pour ce qui est de l'eau, c'est incontestablement la source de Ain-Seg'ni qui tient la palme. On l'appelle plus communément Ain-Tafira, littéralement source ou fontaine de Tavéra, car se trouvant sur les terres qu'exploitait autrefois cette famille.
On vient quotidiennement puiser de son eau précieuse de toutes les régions environnantes (Oued-Zénati,Ain-Trab,Tamlouka,Ain-Abid...et même de plus loin),et ceci à longueur d'année et surtout pendant le mois du Ramadan .
La photo ci-jointe a été prise dernièrement, à savoir le jeudi 18 février 2016.On voit Lakhdar Sellaoui tenant un jerrycan en vue de le remplir, tandis que deux autres personnes attendent leur tour.

 

 

*Concernant l'autre volet, c'est-à-dire la zlabia et non le zlabia , comme c'est indiqué dans le  reportage photographique du voyage à Ain-Makhlouf, c’est la même chose.

En effet, on assiste chaque jour du mois de Ramadan en particulier à une foule compacte s'agglutinant autour du local de Mr Laid Merzougui, plus connu sous l'appellation de "Ammi Laid", c'est-à-dire "Oncle Laid», car c'est lui l'architecte de cette délicieuse confiserie qu'on peut trouver sous deux formes:

  -zlabia aux doigts (sbaa), à base de semoule de blé. 

  -zlabia aux œufs (beidh)qui elle-même possède trois variantes:

             .aux œufs uniquement (semoule de blé).

             .aux œufs auxquels on ajoute des arachides (semoule de blé également).

             .aux œufs, mais à la semoule d'orge.

Les acheteurs viennent de loin (Guelma,Constantine et même d'Annaba et de Skikda parfois)  ,en plus des zones immédiates (Oued-Zénati,Ain-Trab,Tamlouka,Ain-Abid...)

Je me rappelle que dans les années 60 , 70 et 80 ,c'était la zlabia de Mr Boumendjel de Oued-Zénati qui était la plus prisée, mais après son décès ,elle est tombée en désuétude et c'est "Ammi" Laid qui a pris le relais à Ain-Makhlouf(photo en pièce jointe).

A noter que ces deux vocations (eau et zlabia) ont fait l'objet de deux reportages de la Télévision depuis quelques années.

  Lakhdar

 

 

 

 
 
                            Ain-Makhlouf,le 17/01/2016.
 
Bonsoir Sabine.
Ce matin, nous nous sommes réveillés sous une tempête de neige et de pluie abondantes après une longue période de sécheresse qui a duré un mois et demi, c'est-à-dire depuis fin novembre, où les agriculteurs se sont sérieusement inquiétés de cette situation inhabituelle en plein hiver. On a même fait la prière en implorant Dieu de nous donner de la pluie, car la situation était vraiment critique. Mais on peut dire aujourd'hui "elhamdou lillah"(louange à Dieu). Cette prière, on l'appelle chez nous "Salat el istiskaa"(prière de la pluie). Elle est fortement recommandée en pareille situation. Concernant la température, elle oscille entre 2 et 5°C.
 
Et chez vous, quel temps fait-il?
Je vous envoie une photo prise de la route venant d' Ain-trab en allant vers le centre du village, à proximité de la polyclinique (nouvelle infirmerie ).
que vous pourrez insérer dans la rubrique"Ain-Makhlouf aujourd'hui".
Elle vous a été transmise depuis l'adresse email de mon fils Khaled(29 ans).

 

Lakhdar.
 
 

 

 

 

 

 

        

Informations concernant Aïn Makhlouf:

Nombre d'habitants: Presque 13 000 habitants, d'après un dernier recensement de la population effectué début 2008 .

Enseignement: 7 écoles primaires + 3 écoles fondamentales + 1 en cours de construction
1 lycée
1 centre de formation
 
 

 

          Merci à Monsieur Kerdouci M Liamine qui nous envoie cet article de journal depuis la Hongrie où il réside depuis de nombreuses années et exerce le métier d'ingénieur.
          Monsieur Kerdouci nous a écrit plusieurs fois... Vous pouvez consulter ses messages dans la rubrique "on nous écrit".
Il a donné des détails intéressants sur le passé du village et nous l'en remercions chaleureusement.
          S'agissant du centre de formation professionnelle, il est certain que c'est un centre important pour la jeunesse du village!
          Souhaitons lui pleine réussite de ses objectifs comme de ses projets.
 
                                                                                                                                   Sabine  3 novembre 2010

 

AIN-MAKHLOUF (Guelma), formation professionnelle

Ouverture d’un centre de sept ateliers

3 Novembre 2010

 

Cet établissement, pratiquement achevé, englobe sept ateliers, deux salles spécialisées, six salles de classe, une bibliothèque, un terrain de sports, un bloc internat, un bloc restauration, une aile administration, un bloc infirmerie, des sanitaires et autres dépendances.

Ain-Makhlouf, chef-lieu de daira distant d’une cinquantaine de kilomètres de Guelma, a enregistré ces dernières années un indéniable essor qui hisse cette contrée de l’Algérie profonde réputée pour ses intensives cultures céréalières, à l’avant-garde. Cette commune rurale qui abrite plus de 12.300 âmes a bénéficié de plusieurs projets à savoir une unité de la Protection civile, le siège d’une subdivision de l’hydraulique, deux cents logements RHP, un lycée, deux collèges, des écoles primaires, des cantines scolaires, un stade, un centre sportif de proximité, une maison de jeunes, des terrains en matéco, une bibilothèque communale, des logements sociaux à caractère locatif, des logements sociaux participatifs, etc. Cette commune peut se targuer d’abriter un centre de formation professionnelle ultra moderne qui n’a rien à envier à ceux des pays développés. Une visite guidée nous a permis de constater que cet établissement, pratiquement achevé, englobe sept ateliers, deux salles spécialisées, six salles de classe, une bibliothèque, un terrain de sports, un bloc internat, un bloc restauration, une aile administration, un bloc infirmerie, des sanitaires et autres dépendances. Conçu pour 300 PF/60 lits, il a consommé une enveloppe de 187 millions de dinars et il a commencé à fonctionner le 28 septembre dernier avec un effectif de 187 stagiaires inscrits dans six sections. Le mobilier et les équipements spécifiques sont déjà en place. Il est provisoirement géré par le directeur de wilaya de la formation professionnelle et ce, dans l’attente de l’affectation d’un directeur et d’un intendant. D’autre part, cette tutelle a le mérite d’avoir lancé la réalisation de 45 logements de fonction incessibles destinés au personnel enseignant. Des bâtiments R+2 abritent des appartements F3 à raison de deux par palier et d’une superficie individuelle de 58 m2.

 

 

 

 

Des photos: 

 

 

envois de mai 2012  de ABDELAZIZE HALISSE

 

LE DEFILE A OUED SEBTI ALENTOURS DE AIN MAKHLOUF.. -
SITE GEOLOGIQUE EXCEPTIONNEL A CARACTERISTIQUES EXCEPTIONNELLES
 
https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/ZONEOUEDSEBTIREVISITEEAUPRINTEMPS2012?authkey=Gv1sRgCIXwzZbY36_grQE&feat=email
 
GROTTE RICHE EN INSCRIPTIONS ET MOTIFS NON ENCORE DEFRICHES
https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/ZONEHADJARMESSIOUERETDAMOUSALENTOURSDEAINMAKHLOUF?authkey=Gv1sRgCLWN3ujoxaC7fw&feat=email
 
 
HISTOIRE DE DEUX MOULINS A EAU CONSTRUITS SUR LES RIVES DE L'OUED CHENIOUR..AU TEMPS OU L'ELECTRICITE N'EXISTAIT PAS......CE SITE MERITE UNE ATTENTION BIEN PARTICULIERE..DE LA PART DES PERSONNES INTERESSEES PAR CE PATRIMOINE..EN DANGER...
 
https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/SITEDUMOULINAEAUCHENIOUR2ALENTOURSDEAINMAKHLOUF?authkey=Gv1sRgCKuVhL7v1ZjkFg&feat=email
 
RUINES ROMAINES DE SELLAOUA ANNOUNA.ALENTOURS DE AIN MAKHLOUF.
SITE HISTORIQUE ET ARCHEOLOGIQUE THIBILIS OU SELLAOUA ANNOUNA... -
22 mai 2012
d
SECONDE VILLE ROMAINE DE LA REGION DE GUELMA IMPORTANTE, DE PART SON ROLE HISTORIQUE ET STRATEGIQUE..
 

https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/RUINESROMAINESDESELLAOUAANNOUNAALENTOURSDEAINMAKHLOUF?authkey=Gv1sRgCK3vlcPC6eKBjwE&feat=email

Site Préhistorique, Mégalithique de la Safia des Remadnia Ain Arbi alentours de Ain Makhlouf....

Zone située entre Ain Makhlouf Chef lieu de Daira et la Commune de Ain el Arbi... 

Site très important à préserver et à classer avant sa disparition...Site très riche en dolmens et autres curiosités géologiques peut être aussi classé en réserve géologique ou en futur Parc Géologique, IL peut englober Ain makhlouf,Oued Zena ti, Tamlouka, Bou Hamdane, Ain Soltane, Sedrata, Khemissa, Medaourouch, Souk Ahras, Tebessa ..

https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/SitePrehistoriqueMegallitiqueDeLaSafiaDesRemadniaAinArbiAlentoursDeAinMakhlouf?authkey=Gv1sRgCPqZ1eyWgqf8mAE&feat=email

 

https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/20110428?authkey=Gv1sRgCLy_0vfF96fdwAE&feat=email
 
Autour de Aïn Makhlouf
https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/AlentoursDeAinMakhlouf2011?authkey=Gv1sRgCN_Pqt7C-vmIcQ&feat=email
 
Fracture d’un bloc de grès, origine de Bel Anssel Aïn Maklouf 2012
https://picasaweb.google.com/102528481428253800084/MesDocuments?authkey=Gv1sRgCLb4oL7rqtG8tAE&feat=email
 
de nouvelles photos: 
 
 
 
 
 
2 avril 2012, de nouvelles photos de Mr  Abdelazize Halisse: autour de Aïn makhlouf
 
    1er janvier 11
                     A la suite du message de Mr Robert Joffroy qui exprimait son souhait d' avoir des photos récentes d'Aïn Trab et de son ancienne maison , Mr Abdelazize Halisse s' est rendu dans ce village que nous traversions lorsque nous revenions d' Oued Zénati et a pris contact avec les habitants qui ont connu et se sont souvenu des familles Joffroy et Camilleri . Leurs maisons existent toujours...Voici les photos qui nous ont été envoyées par Mr Hamoudi Righi d' Aïn Trab que nous remercions ici très chaleureusement, de même que Mr Halisse qui a permis ces retrouvailles.
La personne qui apparaît sur l’une des photos n' est autre que le muezzin du village et le petit fils de la jeune fille qui travaillait autrefois chez la famille joffroy...et la mosquée a été construite sur les propriétés des familles Joffroy et Camilleri, juste derrière la route nationale.
Nous n’avons pas de nouvelles à ce jour de la famille Camilleri.
 
Cliquer sur le lien pour voir les photos.
 
 
http://picasaweb.google.com/sabinecouder/PhotosDAinTrab02?authkey=Gv1sRgCILx7N33o_Wxew#
 

 

 

 

24 novembre 2010
 
Ces photos concernent directement le village, l'automne au village et les nouvelles constructions.
D'autres ont été rajoutées dans les autres dossiers existant déjà, principalement celui des paysages autour d' Aïn-Makhlouf.
Les commentaires d' Abdelazize nous permettent  de bien situer les lieux et de comprendre les aménagements.
 
Sabine 
http://picasaweb.google.com/sabinecouder/Village?authkey=Gv1sRgCOKE0Z2isoiVTQ#
 

 

  2 novembre 2010 ...Les labours et les semailles ont eu lieu en octobre, à Aïn-Makhlouf . . Certains reconnaîtront avec émotion les lieux présentés et tous admireront la beauté de ces paysages avec, très souvent dans le lointain, vue sur le village.
 
 

 

 

                                        

  07/10/10       ces nouvelles photos nous montrent la flore de Rénier/Aïn-Makhlouf , l' Oued Charef et ses environs . Que de souvenirs en revoyant ces fleurs qui faisaient le bonheur de nos promenades et cet Oued qui était parfois presque sec et sur les bords duquel nous aimions nous amuser. Mais il fallait faire attention à ne pas toucher les lauriers roses, nombreux dans cette zone, qui abritaient les moustiques et donnaient le paludisme ...

Pour les découvrir, cliquer sur le lien : 

 http://picasaweb.google.fr/sabinecouder/FloreEtPaysagesDAinMakhlouf2010?authkey=Gv1sRgCKzlhZaH3sHhPQ#

 

  

Oued Charef en crue

   

Bourrache (harcha)

 

 
                     Encore d'autres photos transmises par Mr Abdelazize Halisse Moussa. .
 
                      Il s'agit du site de la Kalaa Bouguetfane de Gounod (environs de Renier ou Daira d' Aïn-Makhlouf).
                      C'est un site exceptionnel offrant une multitude de dolmens et de ruines romaines avec des vues panoramiques sur l'Oued Cheniour (vallée).
 
 
http://picasaweb.google.fr/sabinecouder/KalaaBouguetfane?authkey=Gv1sRgCJz-tqurhdHupAE&feat=directlink

 

   1/10/10     D'autres photos envoyées par Mr Abdelazize Halisse Moussa
 
                   Il s'agit d'une station préhistorique située au Nord- Est de Renier et à 15 km sur la RN1 Sédrata-Aïn-Makhlouf et plus près de Aïn Soltane, commune limitrophe de Renier , avec la wilaya de Souk Ahras.
                  C' est la station de Hadjar El Mengoub , en arabe la pierre trouée ou la célèbre station du festin aux lions, ces derniers sont en train de dévorer des sangliers.
                  Scène très rare dans tout le Maghreb arabe et peut-être de par le monde d'après l' UNESCO.  Cette station fait partie du patrimoine et de l'héritage mondial.
                  Elle est inventoriée et protégée par la loi algérienne et fait partie du réseau mondial des sites célèbres et protégés.
 
Cliquer sur le lien ci-dessous
 http://picasaweb.google.fr/sabinecouder/NelleStationPrehistorique?authkey=Gv1sRgCMyJ4_ufrt--uwE#slideshow/5522433106738199810
   

 

            1/10/10   Des photos  récentes d'Aïn Makhlouf envoyées par Mr Abdelazize Halisse Moussa .
 
cliquer sur le lien et laisser défiler.
 

http://picasaweb.google.fr/sabinecouder/AinMakhlouf?authkey=Gv1sRgCO6Fy4iJxP65twE#slideshow/5522438711718455794

 

 

                        
 
 
                      C’est avec beaucoup de plaisir  que nous avons reçu ces photos prises par Abdelazize Halisse ainsi que le commentaire qui les accompagne.
 
      J' ai bien connu et apprécié la famille d' Abdelazize et je me souviens très bien de lui , jeune.
 
     Il est titulaire de deux doctorats , le premier en Ecologie et le second en Urbanisme , soutenus dans les universités de Marseille et Aix-en -Provence.
Il est actuellement professeur associé à l' université de Annaba et a ouvert dans le centre de cette ville un bureau d' études et d' aménagement du territoire .
        Il s' occupe des problèmes d' environnement au niveau de l'autoroute algérienne , plus spécialement la partie de la frontière tunisienne à Bouira.
 
        Voici son adresse pour ceux qui souhaiteraient le contacter: dahouar@yahoo.fr     (Dahouar est un prénom qui vent dire " celui qui aime faire des balades, des excursions, des randonnées"
 
        J' ignorais totalement l' existence de ce site sur la commune de Renier/Aïn-Makhlouf  et je suis en grande admiration devant la beauté de ces vestiges.
 
Sabine  Septembre 2010

 

Photos des gravures rupestres de la célèbre station préhistorique de Khenguet Lahdjar  Commune de Ain Makhlouf,  wilaya de Guelma,
Algérie
Photos et commentaire de Abdelazize Halisse Moussa. (septembre 2010)
 
C’est une station préhistorique la plus célèbre de tout l’Est Algérien. Elle est située au Nord-Ouest de Ain Makhlouf, à 9 km en empruntant le chemin de wilaya N° 123 (Route Départementale 123) de Ain Makhlouf à Selloua Announa au lieu dit Khenguet Lahdjar:
Cette station se trouve aux  limites administratives des communes de Ain Makhlouf et celle de Selloua Announa(communes  limitrophes).
 
Elle est située à quelques mètres du sous-bassin hydrographique de l’Oued Boulefreiss, confluent de l’Oued Charef qui est lui-même, le principal affluent de l’Oued Seybouse qui passe plus bas à deux  ou trois kms.
 
C’est le réseau actuel des oueds de la région qui devrait faciliter le nomadisme pratiqué jadis par les anciens graveurs (nomadisme pastoral).
 
Ainsi les gravures situées  à la hauteur du sol ou bien sur le promontoire du rocher indiquent que des hommes vivaient, il ya à peu-prés 6000 ans avant JC à proximité.
 
Ces gravures montrent l’importance du passé et des racines profondes de notre patrimoine matériel et de notre localité (panneau d’une richesse incomparable).
 
L’analyse des gravures rupestres de la région de Ain Makhlouf, confirme l’unité artistique et culturelle du groupe rupestre de Khenguet Lahdjar.
 
C’est la seule station préhistorique qui fournit de telles images, bien conservées malgré les vicissitudes du temps.
 La répartition de l’emplacement des gravures montre que les façades exposées aux Nord-est étaient particulièrement bien appréciées pour graver les personnages et animaux tels que : (Bergers, chacals, chèvres, mouton, chien, mouflon, âne sauvage, cheval, antilope bubale, serpents, autres animaux ressemblant à des cervidés, et de petits canidés).
 
On remarque aussi que ces gravures font partie :
·         De la période de la grande faune sauvage.
·         De l’époque des chasseurs.
·         Ou celle des gravures de style naturaliste.
 
NB/les deux  traits situés au sommet du rocher sont des  sillons de l’affutage des haches néolithiques car c’est ce genre de falaise gréseuse qui  est  propice à  la confection de gravures……

 

       

                             Si vous souhaitez voir la totalité des photos cliquez sur le lien ci-dessous:
               http://picasaweb.google.fr/sabinecouder/PhotosAbdelazize2010?authkey=Gv1sRgCObav6rEiqKgCA#

 

 

wpe18.jpg (53440 octets) wpe1A.jpg (33722 octets)
Le monument aux morts construit à l'emplacement de l'église( photo F Tavera)
La nouvelle mairie construite à l'emplacement de l'ancienne salle des fêtes.( photo F Tavera)
 

 

Evènement:    Il a neigé à Aïn Makhlouf en mars 2007........ Photos adressées par un habitant du village.

IMG_0507_1_1.JPG (168368 octets) IMG_0514_1_1.JPG (132220 octets) IMG_0515_1_1.JPG (87054 octets) IMG_0516_1_2_1.JPG (101737 octets)
La mosquée sous la neige (avec les cigognes?) La nouvelle poste Ancienne rue "d'en haut"   Descente à droite de la nouvelle mairie Rue du "milieu" 
lesamisdemoncefweb.JPG (115110 octets) IMG_0523_1_2_1.JPG (85558 octets) IMG_0541_1_1.JPG (113140 octets) IMG_0536_1_1.JPG (113697 octets)
Les amis de Moncef devant le communal devant le parc (ancienne église)

 

    Mars 2008  Aïn Makhlouf à nouveau sous la neige !!!

renier L 059.jpg (16680 octets) renier L 060.jpg (22667 octets) renier L 062.jpg (19582 octets)
vue sur un nouveau quartier construction sous la neige immeubles sous la neige
 
       Voici quelques nouvelles du village données par un  makhloufien dans un courrier de février 2008
 
«  Je suis certain que vous avez très envie de connaître les changements à Renier et d’avoir des nouvelles de ce petit village que vous aimez tant. Je vais vous les décrire avec précision.
 
-         Depuis cet hiver, nous nous chauffons au gaz de ville. Cela fait plus d’un mois que nous utilisons le gaz naturel. Dieu merci, il est ainsi mis fin à la cherté du mazout et du gaz butane, à la souffrance de leur transport et à leur indisponibilité en hiver.
 
-         Outre le lycée et le C.E.M, Aïn-Makhlouf a bénéficié, en 2006, d’un autre C.E.M  (collège d’enseignement moyen). En 2007, un centre de formation professionnelle a été attribué à notre commune. Il est réalisé à 75%.
 
 
-         200 logements ont été construits.
 
      -Un magasin de stockage des céréales a été implanté à 2km à l’est du village sur la route qui mène à Aïn-Larbi, l’ancien Gounod. Nous disposons maintenant de trois magasins, y compris celui de Mr Resin, tous opérationnels.
 
      -Un réservoir d’eau potable a été construit au sommet de la colline qui domine le village, à l’ouest.
 
       -Deux jardins publics sont en cours d’aménagement à l’entrée du village. Le premier sur le mont en face de la gendarmerie, le second dans le bosquet avant d’arriver à la gendarmerie , à côté de la maison où habitait Mr Chazalon, là où il élevait des porcs.
 
-         Un stade de handball a été créé à proximité du deuxième jardin. Les jeunes y jouent souvent au ballon.
 
-         Une entreprise est en train de refaire les trottoirs suite aux travaux d’installation du gaz. A la fin du premier trimestre 2008, toutes les rues seront revêtues d’un tapis d’enrobée.
 
-         Une cantine scolaire doit être construite à l’école rose, à la place du jardin de M. Saint-Pierre. Le lancement des travaux est pour bientôt.
 
-         Un privé a implanté une station d’essence à proximité du cimetière français.
 
-         La route que vous avez prise d’Oued-Zénati à Aïn-Makhlouf  a été refaite.
 
-         Et l’ancienne route Renier- Aïn-Trab- Oued-Zénati est en cours de réfection. Elle est plus large, certains virages ont disparu. L’avancement des travaux est à  80%. »
 
 
Pour ma part, j’ai pu constater lors de mon passage en 2006, des nouveautés, notamment la construction d’une grande poste et d’un commissariat de police, tous deux situés près de la mosquée, et venant s’ajouter à la nouvelle mairie, implantée à la place de l’ancienne salle des fêtes. La création de nouveaux quartiers également…El Enshire, Messied Tahar… qui entourent l’ancien village.  Je n’ai pas eu le temps de les visiter et de prendre des photos c’est pourquoi, je serais très contente si des makhloufiens pouvaient m’en faire parvenir ! Grand merci néanmoins pour ce courrier qui nous donne tant d’informations !                                                                                Sabine
 

 

 

  D'autres photos d'Ain Makhlouf   Mars 2008

renier L 064.jpg (23381 octets) renier L 065.jpg (16776 octets) renier L 066.jpg (18867 octets)
Le collège Le lycée Bensmaïn Vue du village en venant d'Aïn Larbi
 

 

     Juin 2008 : De belles  photos prises par le photographe monsieur Abdellah Nechla et envoyées par Moncef. Merci à tous les deux.

Ancienne_rue_den_haut__2_1.jpg (112658 octets) Ain_Makhlouf_1_1.jpg (63487 octets) Ancienne_Rue_3_1.jpg (92212 octets) brigad_gendarmerie_4_1.jpg (124315 octets)

Ancienne rue d'en Haut

Entrée à Aïn Makhlouf Ancienne rue La gendarmerie
Cimetiere_des_martyres1_6_1.jpg (114657 octets) Cimetiere_des_martyres2_7_1.jpg (132222 octets) Cimetiere_des_martyres3_8_1.jpg (112104 octets) cimetieres_5_1.jpg (79897 octets)
Le cimetière des Martyrs situé près de l'entrée venant d'Aïn Trab Le cimetière des Martyrs La plaque du souvenir au cimetière des Martyrs Le cimetière chrétien avec, en avant, une station service
cite_messiad_9_1.jpg (115827 octets) contrubition_10_1.jpg (96876 octets) Daira_11_1.jpg (105891 octets) ecole__rose_28_1.jpg (100801 octets)
La nouvelle cité Messiad Les contributions La Daïra (sous-préfecture) Ancienne école dite "rose"
ecole_fandamentale_12_1.jpg (103196 octets) ecole_rose1_29_1.jpg (86356 octets) en_face_lecole_rose_13_1.jpg (87611 octets)
Ecole fondamentale Ecole rose avec la station de taxis Rue de l'ancienne mairie
jardin_public_15_1.jpg (146286 octets) Lycee__16_1.jpg (69787 octets) maison_des_jeunes_17_1.jpg (74949 octets) Nouvelle_mosquee_24_1.jpg (92894 octets)
Jardin public Lycée Ben Smaïn La maison de jeunes située sortie Aïn Trab Nouvelle mosquée située cité Messiad (à la place des amandiers, sur la route du cimetière chrétien)
nouvelle_construction1_19_1.jpg (72696 octets) nouvelle_construction2_20_1.jpg (98845 octets) nouvelle_construction3_21_1.jpg (100517 octets) nouvelle_construction4_22_1.jpg (82377 octets)
De nouvelles constructions
nouvelle_construction5_23_1.jpg (105812 octets) nouvelle_construction_18_1.jpg (98575 octets) Rue_du_milieu__26_1.jpg (111685 octets) stade_de_Handball_27_1.jpg (137640 octets)
De nouvelles constructions rue du milieu stade de hand ball
entre_de_formation_en_construction1_1_1.jpg (129872 octets) entre_de_formation_en_construction2_1_1.jpg (140468 octets) entre_de_formation_en_construction_14_1.jpg (70619 octets)
Centre de formation professionnelle en construction situé à la sortie côté Djebel Ancel
 

une artiste peintre : " Chédia"

tableau_Chedia001.jpg (16799 octets)

tableau Chédia002.jpg (16865 octets)

tableau Chédia003.jpg (23531 octets)

tableau Chédia004.jpg (21717 octets)

. Monsieur  Lakdar  Haoues  a envoyé, pour le site,  des photos des œuvres d'une artiste peintre " Chédia",  qui réside à Aïn-Larbi , anciennement  Gounod, pas loin d' Aïn-Makhlouf  .
Cette artiste qui a fait l' école des beaux arts à Alger, peint également sur soie  et exécute toute demande.
Portraitiste de talent , ses peintures représentent souvent des personnes  de la ville de Guelma .
 
Nous lui souhaitons beaucoup de réussite et une brillante carrière.